Pavlova & fruits rouges, de l’amour et du sucre !

Classé dans : Recettes sucrées | 0

Bonjour tout le monde !

Vous avez envie d’épater la galerie sans trop vous embêter la vie avec des heures de préparation ? Cette recette est faite pour vous ! Le plus gros et long du travail ? C’est le four qui le fait ! Une bonne excuse pour faire la sieste pendant que ça cuit…

En plus, je parie qu’il vous reste des blancs à passer, et un peu de sucre dans un placard. Allez c’est parti pour une pavlova légère et gourmande qui saura épater vos convives ! Cette recette est accessible pour tous les niveaux de pâtisserie, alors faites vous plaisir !

.

Matériel :

Ingrédients :

  • pour les meringues : 150g de blancs d’œuf (pour les bâtonnets), 300g de sucre + 150g de blancs et 300g de sucre (pour le socle), 10g de mycryo pour l’imperméabiliser
  • pour la chantilly mascarpone aux agrumes : 200g de crème entière, 100g de mascarpone, une gousse de vanille grattée, les zestes d’un citron jaune, d’un citron vert, 20g de sucre glace
  • pour les fruits : 250g de fraises, 125g de framboises, 125g de mûres, quelques cerises
  • Pour le décor : une CS de nappage neutre, fleurs comestibles

.

  1. On s’occupe d’abord des bâtonnets de meringue

Dans le bol du robot, pesez les 150g de blancs à température ambiante, et mettez à tourner à vitesse moyenne.

Ajouter 1/3 du sucre quand les blancs commencent à faire une mousse épaisse (au bout de 2-3 minutes normalement).

Ajouter le second tiers quand ils sont plus fermes, aux environs de la 6-7ème minute.

Enfin, ajoutez le dernier tiers quand les blancs sont fermes, et laissez tourner à vitesse rapide encore 5 bonnes minutes.

Débarrassez la préparation dans une poche à douille munie de la douille de 10, et pochez des bâtonnets en faisant de grands longueurs sur une plaque perforée munie de papier sulfurisé.

Enfournez les bâtonnets dans le four préchauffé à 90°C, et laissez cuire 3h. Laissez les bien refroidir et durcir dans le four pendant 30 min ensuite.

.

2. Le fond en meringue

Après avoir fait les bâtonnets, il faut maintenant faire le fond de la pavlova qui va les maintenir solidaires.

On reprend le même procédé que précédemment pour la meringue : on fouette les blancs auxquels on ajoute le sucre en 3 fois et on laisse bien tourner encore 5 minutes à vitesse rapide à la fin.

Quand vos bâtonnes sont cuits, munissez vous de votre cercle, de votre meringue, de papier sulfurisé et de vos bâtonnets. C’est parti pour la mission maçonnerie !

Cassez vos bâtonnets de meringues irrégulièrement en morceaux de 5 à 7 cm.

Découpez une bande de papier sulfurisé de 6 cm de haut et de la longueur de la circonférence de votre cercle. Ici, je l’ai fait en deux morceaux superposés.

Déposez quelques petites gouttes de meringue sur le cercle pour que votre bande de papier sulfu adhère bien. Placez un papier sulfu sous votre cercle et sur une plaque perforée.

Déposez de la meringue dans le fond du cercle sans toucher les bords, arrêtez-vous à environ 1 cm du bord.

Déposez sur le contour les bâtonnets bien rangés, face bombée contre le rebord du cercle.

Une fois tout le contour bien rangé, avec le dos d’une petite cuillère, venez enduire le bas des bâtonnets pour bien les enchâsser dans la meringue.

Enfournez à nouveau dans un four préchauffé à 90*C pour 4 heures (ou plus si la sieste se prolonge!). Laissez bien refroidir après cuisson comme pour les bâtonnets. Il n’est pas rare que je mette la meringue dans le four avant d’aller me coucher (team couche-tard), et l’arrête au petit matin.

TADAAAAAM !

.

3. On règle leur sort aux fruits rouges.

Lavez et équeutez les fraises et cerises.

Réalisez une brunoise avec les fruits rouges. Réservez.

.

4. On chablonne la meringue

Dans un petit bol, faites fondre au micro onde le mycryo.

Laissez-le refroidir un petit peu et badigeonnez généreusement la meringue pour qu’elle soit étanche et ne détrempe pas trop vite avec les fruits.

Placez la meringue 1 minute au congélateur pour bien faire figer le beurre de cacao. Sortez la, et on passe à la chantilly.

.

5. On réalise la chantilly mascarpone vanille-agrumes

Dans le bol du robot préalablement placé au frigo ou congélateur, versez la crème, le mascarpone, et une gousse de vanille grattée.

Laissez monter à vitesse moyenne jusqu’à obtention d’une belle texture aérienne, type mousse à raser.

Pendant ce temps, zestez les citrons.

Quand la chantilly est prête, ajoutez le sucre glace et les zestes des citrons. Sortez la brunoise de fruits du frigo, on passe au montage !

.

6. Montage !

Déposez dans le fond de meringue chablonné la brunoise de fruits rouges jusqu’à mi-hauteur des meringues.

Déposez ensuite la chantilly mascarpone que vous lissez à la spatule.

Décorer à l’envi avec des fruits rouges restants et des fleurs comestibles, ou tout ce qui vous plaira, au gré des envies !

.

La pavlova se conservera au frigo pendant 4-5h, au delà, elle risque malgré tout de détremper.. Régalez-vous bien !

.

Tarte citrouille, érable et épices douces

Classé dans : Halloween, Recettes sucrées | 2

N’ayez pas la trouille de tester la célèbre tarte à la citrouille monstrueusement savoureuse ! Cette tarte de saison très appréciée aux États-Unis, inspirée de la « Pumpkin Pie » ou tarte à la citrouille en français sera idéale pour surprendre vos convives pour Halloween! Même les plus récalcitrants, oserons se laisser tenter en bravant avec courage la peur de la découverte gustative. Comment ne pas se laisser séduire par la saveur sucrée et douce de la courge associée à un nappage au sirop d’érable, à une chantilly parfumée aux épices douces et à quelques décorations sucrées. Un conseil : prenez gare aux petites mains voleuses de fantômes en meringue!

Lire la suite­­

Pavlova aux figues

Classé dans : Recettes sucrées, Tutoriel | 2

 

Est-il utile de rappeler l’origine de ce dessert simple, délicat et voluptueux à la fois !? Cette histoire de la danseuse à tutu pis tout pis tout !?…

Et pendant que j’y pense… petite dédicace aux détracteurs des desserts meringués et révision d’arithmétique: j’ai utilisé 120 g de sucre pour 10 parts. Combien ça fait t’y de suc’ par personne, sachant que je n’ai pas sucré la crème ?!

On est d’accord !…

Lire la suite­­

Tutoriel feuille de transfert sur meringue et isomalt

Classé dans : Tutoriel | 9

DSC02811

DSC02795

Le transfert de motif sur le chocolat, on connaît… Et si on faisait du transfert sur meringue ?

Le principe : des feuilles de transfert imprimables et comestibles pour personnaliser toutes sortes de friandises et sublimer toutes sortes de fêtes. L’avantage : le même motif peut également être imprimé sur du chocolat ou de l’isomalt, histoire d’exploiter votre thème en long en large et en travers. Avec ces feuilles et sur le même principe vous pouvez également couler du chocolat tempéré ou du candy melt 😉

Bienvenue au pays des candies !

Lire la suite­­

Recette Rose meringue française

Classé dans : Recettes sucrées | 10

Ces meringues en forme de roses ne sont jamais que le résultat d’un tour de main et d’une douille adéquate. La douille 1M de Wilton est souvent plébiscitée mais son équivalent chez Städter fait très bien le job (les roses sur la photo ont été faite avec la Städter). En terme de qualité, je préfère très largement la gamme Städter qui offre une robustesse indétrônable. Alors, si ces roses vous plaisent… Dites-le avec des fleurs et offrez-les en cadeau gourmand ou à l’heure du thé !

 

rose meringue française

 

Lire la suite­­