Rubik’s cake

Classé dans : Recettes sucrées, Tutoriel | 2

rubik's cake 26

Ça vous dirait d’épater la galerie avec un café gourmand à la Grolet ?

Rien de plus simple avec le génialissime pixmoule et cet ingénieux support made in Cook-shop !

Vous la voyez, la bonne petite soirée, autour de ces p’tits cubes garnis qui ne craignent ni les rincettes de kawa ni les interminables parties de time’s up ?

rubik's cake 3

OK, je ne vous cache pas que votre cuisine pourrait se transformer, le temps de la création de votre œuvre, en atelier d’art contemporain, voire en atelier de peinture pour 6 pitchouns de moins de cinq ans que vous avez laissés seuls pendant 2 minutes, mais vraiment 2 minutes…

Mais si je vous dis que tout est une question d’organisation, et d’un peu d’adresse, et qu’il n’y a rien de bien compliqué, vous m’croyez !?

Vous pouvez réaliser tout montage type entremets. Mais l’intérêt du rubik’s cake reste de présenter et faire déguster différents parfums, et la préparation puis le montage en petites quantités de plusieurs appareils à entremets seront un tantinet plus laborieux qu’un seul biscuit de base à garnir avec 3 ou 4 préparations. Vous pouvez aussi réaliser un rubik’s cake salé, il fera sans aucun doute son petit effet au centre de la table du salon dressée pour l’apéritif !

Je vous propose la version « café gourmand », avec un seul et même appareil à cake (type biscuit madeleine), qu’il suffira, pour marquer des goûts différents, de séparer et de mélanger avec soit du pralin, soit un zeste d’agrume… puis de garnir avec des préparations qui ne craignent pas de rester quelque temps à température ambiante et ne vous obligent pas à courir au frigo entre chaque bouchée !

Ce rubik’s cake se compose donc d’un biscuit madeleine (j’ai séparé l’appareil en 4 : nature/zeste de citron vert/pralin/éclats de pistache) respectivement garni de ganache au chocolat caramélisé, de lemon curd, de praliné et de gelée de fruits rouges. La composition de votre rubik’s cake n’aura comme limites que votre imagination !

 

C’est parti pour les courses !

Pour le biscuit :

  • 3 œufs entiers
  • 150 g de sucre
  • 150 g de farine T55
  • 150 g de beurre doux fondu refroidi
  • 1 sachet de levure chimique
  • une càc de gousse de vanille en poudre
  • Une petite poignée de pralin
  • Une petite poignée de pistaches concassées
  • Le zeste d’un citron vert

Pour la ganache :

  • 60 g de chocolat caramélia
  • 60 ml de crème liquide entière
  • 15 g de beurre doux
  • quelques grains de fleur de sel

Pour le praliné :

Pour le lemon curd

  • 50 ml de jus de citron vert
  • 50 g de sucre semoule
  • 5 g de maïzéna

Pour la gelée de fruits rouges :

enrobage chocolat :

 

Préparer le biscuit :

Attention, attention, lisez bien la recette :

Mélanger tous les ingrédients, et voilà !

rubik's cake 1

Séparer l’appareil en 4. Garder une préparation « nature » et mélanger les 3 autres respectivement avec le pralin, les pistaches et le zeste de citron.

rubik's cake 2

 

Préparer les garnitures :

Pour le curd : mélanger le sucre avec la maïzéna. Délayer le mélange avec le jus de citron, porter à frémissement dans une casserole et faire cuire en fouettant pendant 2 minutes.

Pour la ganache :

Faire fondre le chocolat à 40°C. Verser la crème en trois fois, en réalisant une émulsion à chaque fois à l’aide d’une maryse et ajouter le beurre, coupé en petits dés.

Pour la gelée de fruits :

Mélanger intimement le sucre avec la pectine. Faire tiédir la purée de fruits. À 40°C, verser la pectine en pluie, tout en fouettant. Faire cuire à petits bouillons pendant 2 minutes. Hors feu, ajouter un filet de citron.

 

Graisser légèrement le moule.

Répartir les 4 appareils à biscuit en remplissant les cases à moitié.

rubik's cake 4

 

Fermer le moule.

rubik's cake 5

Enfourner à 180°C pendant une vingtaine de minutes (jusqu’à une jolie coloration dorée des « sprunchpfl » qui débordent par les petits trous du moule).

rubik's cake 7

Ça commence à se corser …                                                                                                                                   Effet prophylactique garanti anti-Alzheimer : repérer quels sont les biscuits à quel parfum !!! Sauf si vous surkiffez les pistaches avec la ganache au chocolat…

Laisser tiédir quelques instants, oter délicatement les fameux « sprunchplf », soulever le couvercle et démouler les cubes en faisant des bonds partout dans la cuisine, tellement ce moule n’est que joie et bonheur !

rubik's cake 8

rubik's cake 9

rubik's cake 10

Ne pas hésiter à rectifier les arêtes à l’aide de ciseaux.

rubik's cake 13

rubik's cake 12

Nouvel atelier, pour travailler la motricité fine cette fois : faire des petits trous à l’aide d’une cuillère parisienne de petite dimension ou à défaut d’un couteau, en veillant à pouvoir replacer le petit « chapeau » une fois le cube garni…

rubik's cake 11

Et garnir les cubes zestés de curd de citron, aux pistaches de fruits rouges, au pralin de praliné et nature de ganache. Replacer lesdits chapeaux.

rubik's cake 14

rubik's cake 15

 

Et là, soit vous êtes légèrement pâtissièrement psychorigides, et vous destinez une couleur précise par parfum (ex de comportement pâtissièrement psychorigide : le noir pour le chocolat, le rouge ou le rose pour les fruits rouges, le jaune pour le citron, le orange pour le praliné…), soit vous êtes légèrement jemenfoutiste et perdez rapidement patience et vous envoyez valser les assortiment de duos parfum/couleur !

Petit jeu : Je vous laisse deviner de quel bord je suis…`

Quand vous avez fini de faire mumuse, vous bloquez tout ça au congélateur, minimum 3 heures.

 

Atelier peinture maintenant :

rubik's cake 16

Avant tout glaçage ou flocage, je vous conseille vivement de réaliser une coque en chocolat, afin de préparer un support le plus lisse et le plus régulier possible.

Rien de plus simple : faire fondre le chocolat à 40 °C, ajouter 20% d’huile de pépins de raisins, et trempouiller les cubes très froids dedans à l’aide d’un pic en bois ou d’une fourchette à chocolat.

rubik's cake 17

Pour un glaçage super gourmand, idéal pour recouvrir les cubes les plus irréguliers, il suffit de rajouter du pralin dans le mélange chocolat-huile.

rubik's cake 18

Autre conseil : prévoir un contenant étroit pour ne pas devoir préparer l’enrobage en grande quantité.

Je vous conseille également de choisir la couleur de l’enrobage proche de la couleur du flocage ou glaçage finaux.

Replacer au congélateur minimum une heure.

Procéder enfin au flocage et/ou au glaçage.

Ça vous manquait la motricité fine ?

Pour le montage : réserver les plus « beaux cubes » pour l’étage supérieur. Placer les autres cubes de sorte à ne pas rendre visibles les grosses et moches marques laissées par les fourchettes ou les pics, sauf si vous avez un pouvoir de télékinésie de ouf !

rubik's cake 19

 

rubik's cake 20

Pour les finitions : masquer les inévitables troutrous avec un peu de pralin, des paillettes d’or, des pistaches, etc.

rubik's cake 30

rubik's cake 29

rubik's cake 27

 

rubik's cake 32

rubik's cake 31

rubik's cake 28

rubik's cake 25

 

On frôle l’art-thérapie, non !?

Alors on n’oublie pas les colorants, le praliné, la purée de fruits, les sprays velours, la pectine, la maryse, les chocolats, les fourchettes, l’indispensable moule, et ZE support de tous les supports !

À vous de jouer !

 

 

 

 

 

 

 

 

2 Réponses

  1. Un grand merci Marianne pour nous avoir concocté cette délicieuse recette et surtout pour l’avoir partagée avec beaucoup d’astuces et aussi la pointe d’humour qui la rend encore meilleure…
    A tester sans faute.

Laissez un commentaire