Utiliser la poche à douille

Classé dans : Tutoriel | 6

25

21

Pourquoi qu’on utilise les poches à douilles ?

Les utilisations de la poche à douille sont multiples ! Si sa vocation principale est de réaliser de jolis décors en crème ou en meringue, elle sert aussi à « coucher » les macarons ou les choux de façon régulière. Elle permet également de remplir des moules sans transformer son plan de travail en champ de bataille, ou bien encore d’étaler régulièrement une pâte souple sur une plaque de cuisson ou sur un fond de tarte (ex : biscuit dacquoise, crème d’amandes…)

Bref, c’est ZE joujou indispensable en pâtisserie, et notamment pour recouvrir de jolies rosaces vos layer cakes, dresser de jolis desserts à l’assiette, réaliser « fingers in the nose » un magnifique Number’s cake ou encore sublimer vos tartes, façon fantastik…

 

Allez ! Travaux pratiques !

De quoi qu’on a besoin ?

pour utiliser une poche à douille, il vous faut… une poche à douille. Perso, je ne jure que par les poches à douilles jetables. OK, elles remplissent la poubelle, mais elles sont très pratiques à utiliser et ça fait un truc en moins à laver !

Choisissez une douille adaptée à l’utilisation choisie. Vous avez l’embarras du choix par ici !

Il existe différents dispositifs, en métal, en plastique… y compris les dispositifs qui vous permettent de changer de douille, et donc de forme de décor, sans changer de poche, ni donc de préparation.

24

Notre bonne amie la maryse ou une spatule souple sera d’une aide précieuse.

Sans oublier votre préparation qui va tout déchirer !

 

Comment qu’on fait pour s’en servir ?

Insérer la douille à l’intérieur.

7

 

 

Couper juste ce qu’il faut de plastique pour libérer le bout de la douille, et pas la douille entière, si vous voyez ce que je veux dire !

8

L’astuce pour éviter que la préparation se fasse la malle d’un côté pendant qu’on la verse d’un autre consiste à tournicoter la poche juste au-dessus de la douille, et à l’insérer en partie à l’intérieur de la douille.

9

Si la préparation est assez liquide, rien ne vaut une pince à linge. L’ex infirmière que je suis utilise son inséparable pince Kocher.

hdr

Rabater largement les bords de la poche.

Glisser la main dans le revers de la poche.

15

Remplir la poche le plus proprement possible, à l’aide d’une maryse, en prenant appui contre la main qui tient la poche, et toujours du même côté, en évitant de former des poches d’air.

16

17

Pour garnir plus facilement la poche, vous pouvez aussi utiliser ça !

Vous êtes content(e) d’avoir rempli la poche jusqu’au bord sans en avoir mis à côté !?

Et on fait comment maintenant pour fermer la poche sans dire de gros mots et sans se mettre de la crème plein les mimines !?…

Lisser la préparation vers la douille, à la main ou à l’aide d’une corne.

18

 

Placer la poche entre le pouce et l’index (espace interdigital et non du bout des doigts), pincer et tourner.

19

20

Maintenir l’intérieur de la poche sous pression en recouvrant la poche avec les autres doigts.

Approcher la poche à 1 cm de la plaque, de la tarte, du moule… avec une main qui ferme la poche et maintient la pression et l’autre qui tient et guide la douille.

Dès que la pression se relâche un peu, tourner à nouveau pour tasser la préparation vers la douille.

 

Il existe de très nombreuses formes de douilles, avec des embouts différents.

Les douilles rondes ou « unies », les plus courantes, permettent de réaliser des points, des lignes, des boules, l’écriture, le pochage des macarons…

1

10

L’embout denté des douilles « étoiles », de loin mes préférées, est parfait pour créer des bordures étoilées, des fleurs, ou encore des boules à rainures. Elles peuvent être fermées (dents tournées vers l’intérieur), ou ouvertes (dents pointées droites)

3

 

27

 

Les douilles « pétales » et « feuilles » sont idéales pour réaliser des fleurs avec leur feuillage, des bordures, des rubans, des plis…

5

13

Les douilles à panier, munies d’un bord lisse et d’un autre denté sont adaptées aux motifs tressés.

2

14

Les douilles à vague permettent de réaliser des bordures ondulées.

Il y a aussi des douilles à fleurs

4

 

et puis les douilles multi-ouvertures, des douilles spéciales, la fameuse à Saint Honoré et même des douilles… pour gauchers(ères), et ouais !

6

22


23


21

 

 

Alors, on n’oublie pas les popoches, les doudouilles, la maryse, la corne, et la crème enchantée pour faire des merveilles !!!

À vous de jouer !

 

6 Réponses

  1. cadenet joelle

    merci pour ces explications cela va m’aider

  2. Merci pour tes conseils !

  3. Claudia Bertoncello

    Merci, une aide inestimable! Pourriez-vous m’indiquer quel crème avez-vous utilisé pour le tutoriel vidéo? Merci d’avance

Laissez un commentaire